La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle

La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle permet, selon  le code du travail, «de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise » auprès de Pôle emploi.

L’objectif est de résorber l’écart existant entre les compétences d’un candidat retenu par une entreprise et les compétences requises pour le poste.

Elle peut concerner tout employeur du secteur privé ou public déposant une offre d’emploi et qui n’a pas (sauf dérogation) procédé à un licenciement économique dans les 12 derniers mois.

Les bénéficiaires  peuvent être :

  • les demandeurs d’emploi (indemnisés ou non) ;
  • les salariés recrutés en contrat unique d’insertion (CUI) à durée déterminée ou indéterminée ;
  • les salariés en contrat à durée déterminée (CDD)  conclu avec l’employeur d’une structure d’insertion.
  • Dans ces deux derniers cas, la rémunération du salarié est maintenue  par l’employeur, avec une possibilité de prise en charge par l’OPCA, déductions faites des aides dont il bénéficie au titre du contrat.

La formation est d’une durée maximale de 400 heures dans le cadre d’un plan de formation et de la signature d’une convention POE.

Les compétences que le demandeur d’emploi doit acquérir au cours de la formation pour occuper l’emploi proposé sont définies par l’entreprise, en concertation avec Pôle emploi et l’OPCA dont elle relève.

A l’issue de la formation, qui est dispensée préalablement  à l’entrée dans l’entreprise, le contrat de travail conclu peut être :

  • soit un contrat à durée indéterminée (CDI) ;
  • soit un contrat de professionnalisation, un contrat d’apprentissage ou un CDD d‘une durée minimale de 12 mois.

Le financement de la formation de la POE individuelle est le suivant :

  • la  prise en charge est assurée par Pôle Emploi (aide maximale de 5 € par heure pour une formation par un organisme interne à l’entreprise dans la limite de 2 000 € et de 8 € dans la limite de 3 200 € pour une formation externe) avec  une obligation de recrutement par l’employeur ;
  • l’OPCA (signataire d’une convention nationale avec Pôle emploi) et le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels)  peuvent également contribuer à financer le coût pédagogique (et les frais annexes).

Le bénéficiaire  de la POE  est en situation de stagiaire de la formation professionnelle.

 La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) collective

La POE  collective permet à  plusieurs demandeurs d’emplois et salariés recrutés dans les conditions précédemment indiquées, selon  le code du travail,  «de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par un accord de branche ou, à défaut, par un conseil d’administration » d’un OPCA .

Elle peut, notamment, concerner des secteurs où il y a trop peu de candidats par rapport aux offres d’emplois, ce qui renvoie à des métiers en tension (secteur du numérique, par exemple).

Les contrats de travail pouvant être conclus à l’issue de la formation sont identiques.

La formation de la POE collective est financée par l’OPCA compétent. Elle  peut l’être par Pôle Emploi et le FPSPP dans le cadre d’une convention avec cet OPCA.

Elle peut être dispensée dans un CFA pour les demandeurs d’emploi de moins de 26 ans.

(Références : articles L 6326-1 à L 6326-4